Jeudi 10 août 11:30-13:00

Salle: 
Noppius


« Diversité Culturelle » (session plénière)

Cette session sera modérée par S. Exc. Adama SAMASSEKOU (Mali), Ancien ministre de l’Education du Mali, ancien Président du CIPSH et Président de la Conférence mondiale des humanités.

 

Sandra ALMEIDA (Brésil) Professeure d’anglais et de littérature comparée à l’Université fédérale du Minas Gerais au Brésil, chercheuse pour le Conseil national de développement scientifique et technologique (CNPq) et pour l’agence d’Etat de Minas Gerais pour la recherche et le développement (FAPEMIG), elle est l’actuelle vice-Présidente de l’Université fédérale du Minas Gerais. Elle concentre ses recherches sur les littératures contemporaines dans la littérature anglaise et comparée, la théorie littéraire et culturelle, la critique littéraire féministe et les études de genre.

 

Suwanna SATHA-ANAND (Thaïlande) Professeure de philosophie à l’Université de Chulalongkorn à Bangkok. Ses recherches portent sur le bouddhime et les femmes, la philosophie de Confucius, et l’éthique et les problèmes contemporains. De 2004 à 2015, elle dirigea le Forum de recherche des humanités (the Humanities Research Forum) du Thailand Research Fund. Depuis 2013, elle est membre du comité de direction de la Fédération internationale des sociétés de philosophie (FISP).

 

Bahjat RIZK (Liban) est attaché culturel à la Délégation du Liban auprès de l’UNESCO. Avocat et professeur universitaire, il a publié de nombreux travaux sur le pluralisme culturel dont Les Paramètres d’Hérodote.

 

Margaret R. HIGONNET, (Etats-Unis) Professeure émérite de l’Université du Connecticut, a été Présidente de la Conférence américaine sur le Romantisme, l’Association de Littérature comparative américaine et FILLM (Fédération internationale de langues et littératures modernes). Elle a créé le Comité des études de genre du ICLA, et a été Présidente du Comité ICLA sur l’histoire littéraire comparative CHLEL. Elle a travaillé sur des sujets incluant la littérature comparative, la littérature de la Première Guerre Mondiale, la théorie féministe, le suicide et la littérature enfantine.