Mardi 8 août 16:30-Mercredi 9 août 18:00


« L'Homme et l'Environnement » (session plénière)

Cette session sera modérée par M. Jean-Luc DE PAEPE (Belgique), Secrétaire général adjoint de l'Union académique internationale et Secrétaire de la Commission royale d'Histoire de Belgique.

 

Adrian PARR (Australie) Présidente de la Taft Faculty et directrice du Centre de recherche Taft de l’Université de Cincinnati aux Etats-Unis, Adrian Parr enseigne les politiques environnementales. Co-titulaire de la Chaire UNESCO pour l’accès à l’eau et le développement durable, elle a produit et co-réalisé le documentaire The Intimate Realities of Water.

 

Steven HARTMAN (Suède) Professeur au département d’études de géographie et du tourisme à la Mid Sweden University. Son travail explore la conscience environnementale dans la littérature, les humanités de premier plan et la contribution des sciences sociales à la science et aux politiques publiques environnementales. Il promeut l’idée d’une action publique collective contre le changement climatique grâce à la mobilisation d’artistes, de scientifiques, d’humanistes de l’environnement, et d’acteurs de la société civile. Il est responsable du Humanities for the Environment Circumpolar Observatory, et a présidé depuis 2008 le Réseau nordique d’études interdisciplinaires de l’environnement (NIES).

 

François DJINDJIAN (France) préhistorien spécialiste de l’enseignement des méthodes de l’archéologie, chercheur associé au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) / UMR 7041 Arscan (Équipe Asie centrale). Co-directeur du chantier de fouilles archéologiques de Gontsky en Ukraine, il est actuellement Vice-Président du Conseil International de la Philosophie et des Sciences Humaines (CIPSH) depuis 2010 et membre du bureau de l’Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (UISPP).

 

Timothy LLOYD (États-Unis) Titulaire d’un doctorat en “American studies” de l’Université George Washington, ses recherches portent sur les habitudes alimentaires américaines, les cultures par groupes de professions et l’histoire des pratique publiques dans le champ du folklore. Directeur exécutif de l’American Folklore Society depuis 2001, il est également spécialiste académique du département du folklore et de l’ethnomusicologie de l’Université de l’Indiana à Bloomington. Il représente l’American Folklore Society au sein d’organisations telles que l’UNESCO et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.