01Nov

Liège, laboratoire des Humanités

Communiqué de presse - Fondation CMH-Liège 2017

Liège, laboratoire des Humanités

À l’occasion d’une réunion internationale, ce mercredi 1er novembre 2017 au siège de l’UNESCO à Paris, à propos du suivi qu’il convenait de donner à la première Conférence mondiale des Humanités (CMH) qui s’est tenue, avec succès, à Liège en août dernier, M. Paul-Émile Mottard, Président d’honneur de la CMH-Liège 2017 (Province, Ville et Université de Liège) a prononcé un discours annonçant l’intention de l’institution provinciale et de ses partenaires de poursuivre l’aventure et d’entreprendre des actions en rapport avec les recommandations du document final de la CMH.

Cette réunion de travail, organisée par la Délégation permanente du Royaume de Belgique auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, en marge de la 39e session de la Conférence générale de l’UNESCO qui approuvera officiellement la désignation par la 202e session du Comité exécutif de Mme Audrey Azoulay comme nouvelle Directrice générale de l’organisation, était présidée par Mme la Ministre Alda Greoli et rassemblait notamment les représentants des Délégations permanentes du Brésil, du Liban, du Mali, du Portugal, de la République de Corée, de la République populaire de Chine et du Royaume des Pays-Bas.

Au-delà des félicitations des représentants diplomatiques de Cuba, de Corée et du Portugal qui ont tenu à saluer le succès de la première Conférence mondiale des Humanités à Liège, les ambassadeurs du Liban et des Pays-Bas ainsi que la Ministre du Mali ont insisté, comme Mme Alda Greoli, sur leur volonté de poursuivre la dynamique née à Liège. Le Président de la CMH, M. Adama Samassékou a d’ailleurs souligné que s’il y a eu un amont à Liège, il y aura un aval de Liège.

Ce fut l’occasion pour M. Paul-Émile MOTTARD de signaler, devant cette assistance internationale de haut niveau, issue des cinq continents, que la Fondation CMH-Liège et plus particulièrement la Province de Liège allaient forger les outils nécessaires pour véhiculer et promouvoir l’esprit critique et les principes démocratiques au travers des sciences humaines. Dans un premier temps, un document audiovisuel et un dossier pédagogique seront réalisés pour sensibiliser notamment la jeunesse à la complexité du monde.

M. Paul-Émile MOTTARD a rappelé entre-autres que « même si par nature notre démarche s’adresse à tous, nos initiatives sont profilées avec davantage d’acuité vers les publics jeunes qui devront construire les éléments de nos sociétés futures à la lumière des « Humanités ».

Il a aussi tenu à inscrire la Province de Liège et ses partenaires liégeois dans une dynamique collective et internationale en affirmant que « nous serions heureux que d’autres territoires s’engagent dans des démarches similaires et que l’UNESCO puisse ainsi tisser un réseau international permettant l’échange de projets novateurs et de bonnes pratiques ».

La Province de Liège se positionne aujourd’hui résolument comme un laboratoire des « Humanités ».

Intégralité du discours du Président d'honneur de la CMH-Liège 2017 (Paris, UNESCO, 1er novembre 2017)

Vidéo "Donner suite à la Conférence Mondiale des Humanités"